Laissez-nous vous prévenir lorsque cet article sera à nouveau disponible

Beaux-livres

Luiz Zerbini, Botanica, Monotypes 2016-2020

Langue:

95  €

Depuis 2016, l’artiste brésilien Luiz Zerbini se consacre à la création de monotypes. D’abord au sein de l’Instituto Inhotim dans le Minas Gerais, puis de l’Estúdio Baren à Rio de Janeiro, l’artiste crée des estampes uniques obtenues par un procédé non reproductible. Des feuilles, des fleurs ou des ...
branches, sélectionnées et collectées pour leurs contours, leurs formes et leurs textures, sont déposées sur une plaque de métal préalablement encrée. Une grande feuille de papier recouvre l’ensemble, dernier élément nécessaire à la réalisation d’un monotype. C’est en passant dans la presse que la composition imaginée par l’artiste se reporte sur la feuille de papier, laissant ainsi apparaître des formes et des couleurs étonnantes, entre figuration et abstraction. En quatre ans, Luiz Zerbini a créé plus de 300 monotypes, une série exceptionnelle que la Fondation Cartier a souhaité rassembler dans un ouvrage au format généreux, similaire à celui de L’Architecture des arbres, publié en 2019. Ce répertoire végétal hors du commun est une référence pour tous les amoureux de la nature et tous les admirateurs du travail de Luiz Zerbini.
Éditeur Éditions Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris
Langues Versions française et anglaise
Format

Relié, 25,50 × 38 cm, 308 pages
300 reproductions couleur et noir et blanc

Design Lacasta Design
ISBN 978-2-86925-165-6
Parution juin 2021

Luiz Zerbini

Né à São Paulo en 1959, Luiz Zerbini étudie très tôt la peinture, puis la photographie et l’aquarelle avant d’intégrer en 1978 l’école des beaux-arts de la Fundação Armando Alvares Penteado (FAAP) de São Paolo. Aujourd’hui, il sculpte, dessine, photographie, fait de la vidéo et peint des toiles aux ...
dimensions impressionnantes, où les paysages urbains, la culture brésilienne et la nature luxuriante de la flore tropicale se déploient dans une riche palette de couleurs. Luiz Zerbini a exposé dans le monde entier et a participé à de nombreuses biennales dont celles de São Paulo (1987 et 2010), La Havane (2000) ainsi qu’à la Biennale du Mercosul (2001). Il est également membre fondateur du groupe Chelpa Ferro, qui a participé à la Biennale de São Paulo en 2002 et 2004. Il fait partie des artistes présentés dans les expositions Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu et Nous les Arbres organisées par la Fondation Cartier pour l’art contemporain en 2018 et 2019.

Stefano Mancuso

Biologiste italien, professeur à l’université de Florence et membre de l’Accademia dei Georgofili, Stefano Mancuso étudie le comportement des plantes. Au sein du Laboratoire international de neurobiologie végétale qu’il a fondé en 2005, il mène de nombreuses recherches sur la sensibilité des plantes ...
et la communication dans le monde végétal. Auteur de plusieurs ouvrages scientifiques et de centaines de publications dans des revues internationales, il a notamment publié L’intelligence des plantes avec la journaliste Alessandra Viola (Albin Michel, Paris).

Emanuele Coccia

Philosophe italien, Emanuele Coccia est maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS, Paris) depuis 2011. Il a d’abord suivi une formation en agronomie avant de s’orienter vers la philosophie et la philologie. Après des études à Florence où il a obtenu son doctorat en ...
2005, il a été invité en tant que professeur-chercheur par les universités de Tokyo (2009), Buenos Aires (2010), Düsseldorf (2013-2014), puis à Columbia (2015-2016) et Harvard (2022). Il est l’auteur de La Vie sensible, de La Vie des plantes : une métaphysique du mélange, de Métamorphoses et de Philosophie de la maison (Payot & Rivages, Paris, 2010, 2016, 2020 et 2021).